Accueil Hébergements Faire du camping sauvage : est-ce encore possible ?

Faire du camping sauvage : est-ce encore possible ?

Faire du camping sauvage : est-ce encore possible ?

Le camping sauvage est l’une des activités auxquelles s’adonnent les fans de la nature. De plus en plus expérimenté et plébiscité de part et d’autre dans le monde, il reste toutefois interdit, dans nombre d’endroits. Est-il possible de faire du camping sauvage en France ? Le camping sauvage est le fait d’implanter sa tente, et ce, pendant plusieurs nuits dans un endroit naturel qui n’est théoriquement pas aménagé à cet effet. Contrairement, au camping encadré, lors du camping sauvage, le campeur est d’implanter sa tente où il veut, et de dormir s’il le souhaite sur la plage, en montagne ou même en forêt. Attention, à ne pas confondre le camping sauvage au bivouac duquel il se différencie sur quelques points.

Qu'est-ce que le camping sauvage ?

Le camping sauvage est le fait d’implanter sa tente, et ce, pendant plusieurs nuits dans un endroit naturel qui n’est théoriquement pas aménagé à cet effet. Contrairement, au camping encadré, lors du camping sauvage, le campeur est d’implanter sa tente où il veut, et de dormir s’il le souhaite sur la plage, en montagne ou même en forêt. Attention, à ne pas confondre le camping sauvage au bivouac duquel il se différencie sur quelques points.

Quelles sont les différences entre le camping sauvage et le bivouac ?

Le bivouac consiste à implanter sa tente pendant une nuit dans un endroit non aménagé comme il est question dans le cadre du camping sauvage. Par conséquent, il ne peut être assimilé au camping sauvage qui s’étend sur une période minimale de deux nuits. Par ailleurs, dans le cas du bivouac, les nuits à la belle étoile sont les plus promues et les endroits comme la plage sont les plus indiqués.

Est-ce que le camping sauvage est autorisé ?

Le camping sauvage est autorisé en France et dans de nombreux pays du monde. Il en est de même pour le bivouac. Néanmoins, leur pratique est soumise à une réglementation stricte et de nombreuses lois variables d’un pays à un autre.

Où faire du camping sauvage ?

La réglementation du camping sauvage stipule en France qu’il est possible de faire du camping sauvage dans tous les endroits excepté les voies publiques, les propriétés privées sauf si les propriétaires l’autorisent, le bord de mer, les réserves naturelles, les environs d’un jardin classé ou d’un monument historique, les environs d’un point d’eau prévu pour la consommation humaine, et les zones spécifiques définies par les communes ou les préfectures. Le bivouac est soumis à la même réglementation.

Que prévoit la réglementation pour un camping sauvage dans un endroit non autorisé ?

La réglementation prévoit en cas de bivouac non autorisé ou de camping sauvage non autorisé que des amendes doivent être honorées par le campeur. Ces derniers sont estimés en fonction de l’endroit non autorisé où la tente a été perchée et peuvent aller jusqu’à 1 500 €. En effet, la réglementation du camping sauvage prévoit en France, des dispositions pour classifier selon l’endroit non autorisé où la tente a été disposée, la contravention réalisée en cinq classes. À chaque classe de contravention, est attribué un montant d’amende initialement prévu par la réglementation.

Ce qu’il y a lieu de retenir ici est que plus l’endroit non autorisé où la tente a été perchée sera grave, plus la classe de la contravention et les amendes le seront aussi. Pour avoir de plus amples informations sur la répartition des amendes par endroits où la tente a été disposée, songez à vous renseigner auprès des autorités municipales sur la réglementation en vigueur du camping sauvage et du bivouac.

Quelles sont les destinations de France les plus propices au camping sauvage ?

La France compte de nombreuses régions propices au camping sauvage. De toute, néanmoins, la Bretagne, l’Ardèche et l’Auvergne sont les plus propices au camping sauvage.

Pourquoi faire du camping sauvage en Bretagne ?

La Bretagne compte à son actif deux parcs régionaux d’envergures et une panoplie d’espaces naturels. Outre ces parcs, elle est pourvue de divers sites réputés pour leur potentiel culturel et naturel. Associés aux parcs, ils font de la Bretagne des destinations les plus propices au camping sauvage.

Pourquoi faire du camping sauvage dans l’Ardèche ?

L’Ardèche comme la Bretagne compte à son actif de nombreux parcs régionaux d’envergures. En leurs seins, il est possible d’explorer des paysages variés et une verdure exceptionnelle. Ces atouts font d’elle l’une des destinations françaises les plus propices au camping sauvage.

Pourquoi faire du camping sauvage en Auvergne ?

L’Auvergne est une région assez fabuleuse de la France. Elle est pourvue d’une série de parcs régionaux et naturels. Il s’agit d’une des régions les plus peuplées en parcs de la France. Elle offre, de ce fait, des occasions de détente variées aux amateurs de camping sauvage.

Les plus beaux parcs de France

Pour le camping sauvage, voici une sélection de parcs où vous pouvez nicher votre tente en France :

  • Le parc naturel et régional d’Armorique ;
  • Le parc naturel et régional du Golfe de Morbihan ;
  • Le parc naturel et régional des Monts d’Ardèche ;
  • Le parc naturel et régional des volcans d’Auvergne ;
  • Le parc naturel et régional du Livradois-Forez. ;
  • Le parc naturel et régional d’Aubrac ;
  • Le parc régional du Vercors ;
  • Le parc national du Mercantour ;
  • Le parc national des Pyrénées ;
  • Le parc régional du Vercors.

Soulignons, pour finir, que d’un site de camping sauvage à un autre, les conditions pour camper peuvent varier. Par conséquent, il est important de se renseigner avant de concrétiser son projet de camping sauvage.

Le camping sauvage est l’un des campings les plus intéressants. Il se réalise dans un endroit peu conventionnel et offre au campeur une flexibilité sans pareil. Si vous êtes amoureux de la nature, n’hésitez pas à l’essayer !

Vous aimerez aussi :